Se déplacer au Cambodge



Le moyen de transport en commun le plus pratique pour se déplacer au Cambodge est sans conteste le bus. Il existe de nombreuses compagnies proposant de relier les principales villes du pays et notamment les destinations touristiques. Tout n'est pas encore très organisé par contre si bien que rares sont les villes avec un terminal des bus unique. Souvent chaque compagnie a son propre terminal ou son coin de la ville d'où elle fait partir ses bus.
Rechercher et réserver vos bus et bateaux pour vous déplacer au Cambodge

Tapez votre ville de départ, votre ville de destination et la date de votre trajet.

Les transports en commun

Bus au Cambodge

Voyager en bus au Cambodge

C'est le moyen de transport que l'on vous conseille. Le meilleur rapport qualité prix en attendant la remise en état du réseau ferroviaire. Il existe de nombreuses compagnies qui peuvent vous transporter. Pas besoin de trouver leurs bureaux pour acheter des billets; dans l'immense majorité des cas, votre guesthouse ou votre hôtel pourront vous les vendre. Dans ce cas un tuk-tuk pour vous prendre à l'hôtel et vous emmener là où se trouve le bus est compris dans le prix. C'est donc un peu plus cher mais tellement pratique. La plupart des bus sont climatisés et confortables. Avec l'amélioration des routes, c'est le moyen de transport le plus sûr du Cambodge. Les compagnies de bus au Cambodge qui ont la meilleure réputation sont Mekong Express et Sorya. Paramount en revanche semble moins sérieuse tant par la qualité de ses bus que pour son respect des horaires très aléatoire.

Plus de d'informations sur les bus au Cambodge

Minibus au Cambodge

Voyager en minibus et taxis collectifs au Cambodge

Les taxis collectifs, moins confortables que les bus ou les minibus sont une alternative aux bus pour se déplacer au Cambodge. En général, on les trouve pour des trajets qui passent moins par les grands axes goudronnés et plus sur les routes de terre. Peu utilisés par les touristes, les minibus sont beaucoup moins sûrs que les bus. Leurs chauffeurs sont souvent assez imprudents et têtes brulées. On vous conseille lorsque vous avez le choix de plutôt opter pour le bus. Plus sûr et moins bondé. Outre les taxis collectifs qui n'ont pas d'horaires et partent lorsqu'ils sont pleins et vous y serez serrés, il y a encore quelques pick-ups qui circulent au Cambodge. Installés à l'arrière vous respirerez la poussière des chemins de terre. Prévoyez de quoi vous en protéger. On trouve assez facilement des masques de chirurgien au Cambodge. Vous pouvez acheter votre place directement auprès du chauffeur en marchandant le prix.
Avions au Cambodge

Voyager en Avion au Cambodge

En avion au Cambodge, vous n'aurez pas vraiment l'embarras du choix côté destination. Seules 3 villes possèdent un aéroport opérationnel : Phnom Penh, la capitale du pays bien sûr, Siem Reap, ville voisine des temples d'Angkor et Sihanoukville dont l'aéroport propose depuis peu des vols vers Siem Reap. Le souci avec l'avion au Cambodge c'est que régulièrement des compagnies se créent et disparaissent au bout de quelques années. Difficile d'y voir clair. Aujourd'hui, il n'existe plus qu'une seule compagnie aérienne au Cambodge : Cambodia Angkor Air, elle propose des vols entre Phnom Penh et Siem Reap et depuis peu des vols entre Sihanoukville et Siem Reap. Les rotations étant limitées, il est préférable en haute saison de réserver vos billets à l'avance. Cambodia Angkor Air propose également des vols entre Phnom Penh ou Siem Reap et Ho Chi Minh Ville au Vietnam ou de Phnom Penh à Bangkok en Cambodge. Siem Reap est l'aéroport le plus fréquenté du Cambodge.

Plus de d'informations sur les avions au Cambodge

Promotions Hôtels à Angkor

Bateaux au Cambodge

Voyager en bateau au Cambodge

Une alternative à laquelle on ne pense pas toujours pour se déplacer au Cambodge, c'est le bateau. S'il est vrai que la croisière sur le Tonlé Sap entre Battambang et Siem Reap est souvent conseillée, il existe d'autres trajets possibles en bateau. Notamment entre Phom Penh et Siem Reap. Par bateaux express, le trajet dure 5 heures. Après personnellement nous ne sommes pas fans des speed boats à cause de leurs nuisances sonores et environnementales. Mais sachez que c'est une possibilité pour relier Phom Penh à Siem Reap. On conseille plutôt le bus pour ce trajet. Par contre aller en bateau de Battambang à Siem Reap ou inversement est vraiment à faire. Les paysages traversés sont superbes. Attention, plus on avance dans la saison sèche (novembre à mars) plus les niveaux d'eau sont bas et certains services de bateau sont interrompus ou moins fréquents.
Trains au Cambodge

Voyager en train au Cambodge

Il existe une ligne de chemin de fer qui relie le Sud au Nord Ouest du Cambodge. Elle part de Sihanoukville et va jusqu'à Poipet à la frontière thaïlandaise en passant par Kampot, Takeao, la capitale, Phnom Penh, Pursat, Battambang et Sisophon. Seulement voilà, le réseau ferroviaire est en très mauvais état. Un vaste de programme de rénovation a été entrepris et le train devrait redevenir une bonne option pour voyager au Cambodge dans un avenir proche (la fin des travaux de rénovation est annoncée pour fin 2013) mais pour l'instant il faut se rabattre sur les bus. A moins que voyager dans un train de marchandises soit une expérience qui vous fasse envie car c'est une option possible et même amusante. Renseignez-vous directement dans les gares ou auprès de votre guesthouse.

Plus de d'informations sur les trains au Cambodge

Voiture au Cambodge

Voyager en voiture ou moto au Cambodge

Pour votre voyage au Cambodge, vous pouvez bien évidemment louer une voiture ou une moto (entre 3 et 7$ pour une 100 cm3 et de 10 à 20 pour une 250) pour vos déplacements. Mais si sur les grandes routes goudronnées assez pauvres en panneaux de signalisation du pays vous pourrez rouler relativement sereinement, en ville les habitudes des Cambodgiens risquent de vous perturber. Ici, les feux rouges sont rarement respectés par exemple et le code de la route est bien moins strict et très intuitif pour ne pas dire chaotique. Soyez vigilents, des véhicules peuvent arriver en contre-sens. Les sens de circulation ne sont pas respectés à la lettre au Cambodge mais en théorie, on roule à droite. A moto le port du casque est obligatoire (que pour le conducteur mais on le conseille fortement pour tous les passagers). Il arrive aussi que la police vous arrête sans vraie raison pour vous soutirer quelques dollars. Surtout ne vous énervez pas ! En général, vous vous en sortez en payant un dollar voir deux. Attention aussi à la responsabilité civile en cas d'accident. L'option de louer une voiture avec chauffeur peut-être une bonne solution aussi. C'est assez répandu au Cambodge. A noter qu'en théorie, il faut posséder un permis de conduire international pour conduire une voiture quand on est un étranger au Cambodge.
A noter que le location de motos est impossible à Siem Reap, c'est interdit. Probablement pour vous pousser à louer les services d'un taxi ou tuk-tuk et c'est de bonne guerre.
CamboTicket