Santé / vaccins pour le Cambodge


Aucune vaccination n'est obligatoire pour aller au Cambodge pour les voyageurs venant d'Europe mais certaines sont conseillées, d'autant plus conseillées que votre séjour est long.. Toutefois si vous avez effectué un séjour préalable dans les pays d'Afrique ou d'Amérique infectés par la fièvre jaune la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire.
Quoiqu'il en soit, avant de partir, demandez conseil à votre médecin traitant. Idéalement au moins 2 mois avant le départ pour avoir le temps de faire les éventuels vaccins et leurs rappels. Les éléments ci-dessous sont donnés à tire d'information et ne peuvent pas remplacer une consultation chez le médecin ou dans le centre d'hygiène et vaccinations internationales de votre ville.
Pour plus de détails sur les questions de santé, vous pouvez aussi consulter les sites: sante-voyages.com, sante.gouv.fr, travelsante.com,diplomatie.gouv.fr
A l'exception de Siem Reap et Phnom Penh, les infrastructures de santé au Cambodge sont peu nombreuses et souvent rudimentaires. En cas de problème de santé au Cambodge, dans la mesure de possible, rendez vous à l'hôpital Calmette ou à l'institut Pasteur de Phnom Penh et n'hésitez pas à repartir à Bangkok qui possède les meilleurs hôpitaux de la région.

Vaccination

Voici la liste des vaccins recommandés pour un séjour au Cambodge:

L'hepathite B et hepathite C, ces vaccins sont fortement conseillés si vous n'êtes pas déjà immunisés
Repevax ou Boostrixtetra, Revaxis ( tétanos, rage, polio, diphtérie... ), à faire si vous séjournez en zone rurale pour plus d'un mois et que vous n'êtes pas à jour sur ce vaccin
Encéphalite japonaise, la vaccination est conseillée pour tout séjour de plus d'un mois en zone rurale.
Pentavac, Tetravac, qu'on peut ajouter à la liste pour les enfants

Maladies

Le paludisme, si la maladie transmise par les piqures de moustiques est absente des villes, elle est très présente dans les zones rurales et notamment à Angkor. Et comme toute visite du Cambodge se doit de passer par les temples d'Angkor, il est fortement conseillé de demander à votre médecin ou au centre de vaccination de vous prescrire un traitement antipaludique avant le départ.
D'une manière générale, les moustiques sont une source potentielle d'infections et de maladies donc protégez-vous contre eux.Portez des vêtements longs et plutôt de couleur claire et utiliser des répulsifs efficaces (un spray à la citronnelle sera inefficace).
La dengue, elle aussi transmise en général par les moustiques ( le jour essentiellement ), elle présente un peu près les mêmes symptômes que la grippe ( fièvre, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, fatigue, nausées, vomissements, éruptions cutanées ) mais en plus violents avec notamment une très forte fièvre. Il n'existe aucun vaccin et pas de traitement ( quoique aux dernières nouvelles Sanofi aurait beaucoup avancé dans l'élaboration d'un vaccin mais il n'est pour l'instant pas sur le marché ). Dans de très rares cas, elle peut évoluer vers une forme hémorragique, la prise d'anticoagulants comme l'aspirine est donc à proscrire. Elle vous bloquera au lit pendant 2 à 7 jours. Le risque de contagion est plus élevé pendant la saison des moussons.
Portez des vêtements longs et plutôt de couleur claire et utiliser des répulsifs efficaces (un spray à la citronnelle sera inefficace).
Le sida est très présent au Cambodge et les maladies sexuellement transmissibles, l'hépatite B en tête, aussi. Pensez à partir équipé de préservatifs et évitez de vous faire faire des tatouages ou des piercings.

Précautions à prendre

Ne pas boire l'eau du robinet. Il est impératif de ne jamais boire l'eau du robinet au Cambodge. Achetez toujours des bouteilles d'eau en vérifiant qu'elles soient bien scellées. Mieux vaut également éviter de manger fruits et légumes crus sans les peler (éviter les fruits et légumes déjà épluchés, rien ne dit qu'ils n'ont pas étaient lavés à l'eau courante après avoir été pelés). Il est conseillé de boire au moins 2 litres d'eau (en bouteille) par jour.
Protégez-vous contre les moutiques qui présentent un risque de contamination à des maladies plus ou moins embêtantes ( dengue et paludisme notamment ). Habillez-vous long ( manches et pantalons, protection des chevilles ), le soir et utilisez des répulsifs.
Choisissez bien vos restaurants. Choisissez bien vos restaurants. La nourriture peut aussi être un vecteur de maladies autres que l'hépatite A ou la tourista. Un établissement peu fréquenté ou sale est à éviter. Concernant les viandes et poissons, vérifiez qu'ils sont bien cuits. Si ce n'est pas le cas, évitez de les consommer et demandez à ce qu'ils soient recuits. Pas besoin d'être parano non plus, il y a de petits restaurants locaux où vous mangerez très bien sans risque pour votre santé.
Attention aux chiens errants souvent porteurs de la rage.
Evitez de vous baigner dans les lacs ou étangs.. Cela peut vous exposer à plusieurs maladies comme la bilharziose, le leptospirose ou d'autres maladies diarrhéiques.
Emportez les médicaments dont vous avez besoin. Emportez les médicaments dont vous avez besoin et évitez d'en acheter dans les pharmacies cambodgiennes, beaucoup proposent des médicaments contrefaits. Si vous devez toutefois acheter des médicaments sur place, allez impérativement dans les pharmacies de type A. Elles sont tenus par de vrais pharmaciens diplômés quand les pharmacies de type B sont tenus par des vendeurs sans aucune formation de pharmacien et proposent souvent des contrefaçons de médicaments qui peuvent être plus ou moins dangereuses.

CamboTicket
TRANSPORTS AU CAMBODGE